Dans l’article précédent, nous avons vu la création de contenus utiles mais incomplets, voyons comment les utiliser et mettre en pratique étape par étape comment proposer une vente supplémentaire à vos membres sans faire le marchand de tapis.

Important:

Vos abonnés sont des clients payants et doivent être considérés comme tel. Il n’est pas souhaitable d’utiliser la stratégie que nous allons voir maintenant à chaque leçon !
Utilisez la tout au plus 1 à 3 fois par trimestre, n’en abusez pas.

1) Trouver une offre à promouvoir

Cette offre peut être un programme d’affiliation ou bien une de vos propres offres, un programme de coaching, un site de membres, un script.

Votre leçon entière sera construite autour de cette offre.
Certaines offres marchent mieux que d’autres.

  • Les meilleures : services, coaching, logiciels, scripts, services en ligne
  • Les bons : rapport spéciaux, autres sites de membres
  • Pas trop mal : les produits d’information de toute nature

Il y a une très bonne raison de faire ce classement dans cet ordre, les “meilleures offres” sont un moyen d’améliorer le travail de vos membres et seront donc très bien perçues et pas comme si vous faisiez de la rétention d’information volontairement afin de vendre un produit.

Ne craigniez rien pour les deux autres ‘les bons ‘ et ‘Pas trop mal‘, vous allez voir qu’il est aussi très simple de les proposer.

2) Organisation de votre contenu

Selon le type d’offre que vous allez promouvoir, il existe trois manières différentes pour organiser votre contenu

A – Relative à l’offre.

C’est le meilleur choix si vous faites la promotion d’une offre dans la catégorie ‘les meilleures‘.
L’idée est d’écrire une leçon sur un sujet directement liée à l’offre dont vous faites la promotion mais sans entrer en concurrence avec cette offre.

Un exemple:

Vous avez un cours de gym pour redonner des formes par les muscles et non par la graisse (l’offre). Votre site de membres concerne les gens qui veulent perdre du poids.
Ecrivez alors une leçon sur les bienfaits de faire de la gym pour perdre du poids, à la fin de votre leçon, faites allusion à votre cours de gym.

Vous voyez comment cela fonctionne ?
L’abonné lit votre leçon, on lui explique qu’il faut faire de la gym, on lui donne une référence vers votre offre, un cours de gym.

B – Offre partielle.

Ce choix est mieux pour les offres situées dans ‘Les bons‘. L’idée est de prendre des extraits de l’offre et de les utiliser dans le contenu de votre leçon.

Un exemple:

Si vous avez un cours ou un rapport avec 50 exercices de gym à faire, il est facile d’en extraire quelques uns et d’en faire un sujet de leçon.
A la fin ou dans le cours de la leçon, vous proposez une offre pour avoir accès aux 50 exercices.

C – Modèle de l’offre mais moins détaillée.

Il s’agit d’un autre format qui est parfait pour le type d’offre ‘pas mauvais‘.
L’idée est d’écrire une leçon avec un aperçu du produit final, par exemple un “Comment faire…”.
On partage alors les étapes exactes décrites dans l’offre complète, mais sans les détails, pour une version complète avec des exemples, des idées, l’abonné doit alors acheter le produit complet.

Vous avez une bonne raison, vous ne pouvez ‘copier’ le contenu entier du produit de l’offre 🙂

Un exemple:

Une leçon par exemple sur des plats réputés ‘light’ sur un programme d’une semaine, vous donnez simplement le nom des plats.
Dans le produit complet, vous donnez les recettes, les ingrédients, instructions de cuisine par exemple.

3) Introduisez dans la leçon des références vers l’offre

Une fois que vous avez fait ces deux premières étapes, il s’agit de la partie la plus importante du processus où vous allez promouvoir l’offre du produit en ajoutant des références dans des endroits stratégiques de la leçon.

Il y a trois façons très efficace d’envoyer le visiteur vers votre offre.

1) En guise d’introduction à la leçon.
C’est une bonne option si vous avez utilisé le “Les meilleurs” ou “Les bons” formats mentionnés plus haut.

2) En référence à un point de la leçon.
Vous détaillez par exemple une série d’actions en points à réaliser, point 1 faites, ceci, point 2 faites cela et enfin point final un lien vers l’offre qui sera l’action finale à réaliser.

3) Dans la conclusion de la leçon.
La dernière idée est simplement de mentionner l’offre à la fin de votre leçon.

Exemple:
Vous avez par exemple développé ou fait développer un script spécial.
Le script est normalement vendu pour 297 euros, mais vous le mettez à la disposition des 100 premiers membres qui l’achètent pour seulement 97 euros (c’est 200 euros de rabais! ) UNIQUEMENT pour les membres de votre cours.

4) Indiquez un résultat majeur ou un avantage que votre offre apporte.

Répondez à cette question –

Si vous aviez à partager une raison pour laquelle le lecteur doit acheter l’offre afin de les convaincre, ce serait quoi?

  • Automatiser le processus, libérant ainsi leur temps?
  • Faire quelque chose de beaucoup plus facile?
  • Leur donner plus d’options à choisir?
  • Leur offrir une sorte d’avantage?
  • Une histoire racontant des résultats extraordinaires ? (Si oui, expliquez)
  • Expliquer les choses plus en détail?
  • Fournir un support plus détaillé ? (comme la vidéo)

Indiquez dans votre explication au cours de la leçon les résultats fantastiques que vous avez obtenu avec cette offre.

5) Ecrivez vos pages de leçon.

Une fois que vous avez tout cela en place, continuez l’écriture de la leçon comme vous le feriez pour tout autre leçon dans votre cours.

(Soit dit en passant, nous allons parler plus sur la création et l’acquisition de contenu dans de futures leçons … il y a beaucoup d’options que je vais partager avec vous. Au moins une douzaine de manières différentes pour créer des leçons.

Voilà donc une utilisation concrète des contenu utiles mais incomplets afin de réaliser une vente de plus. Si l’offre est utile à vos abonnés, que pensez-vous qu’ils vont faire ?

Leave a Reply

Close Menu