Arrêtez de vendre des ebooks ! Voici un modèle bien plus rentable…

Cet article participe à l’événement « Gagner de l’argent sur Internet » à l’initiative de Cédric Vimeux de Virtuose Marketing. Si vous aimez cet article, cliquez ici et votez pour l’article N°9« .

Rendez-vous Sur Virtuose Marketing pour voter

Beaucoup de vendeurs de produits digitaux ou encore de blogueurs pensent qu’il suffit de vendre un ebook pour gagner de l’argent sur Internet. Ils pensent qu’il faut avoir des idées que l’on couche sur un outil de traitement de texte (comme Word ou Pages), ensuite on transforme le tout au format PDF et on le vend sur Internet à un prix raisonnablement bas.

Et BAM, l’argent afflue tout seul.

Hum, vous y croyez vraiment !?

Dressons le tableau en faisant un peu de maths. Oops, oui je sais. Mais rassurez vous, ce n’est pas comme à l’école, cette fois ce sera beaucoup plus amusant, promis.

Disons que l’on fixe le prix à 17 euros. Pour les marketeurs vous aurez remarqué que j’ai employé le chiffre magique « 7 » et que le prix est correct par rapport aux ebooks vendus actuellement.

Pendant un mois on travail d’arrache pied (quasiment 60 heures par semaine), on publie des articles, on tweet, on fait de la promo sur Adwords ou encore sur Facebook et on trouve même quelques partenaires qui nous aident à diffuser notre produit. Ce qui nous permet de faire quelques bonnes ventes.

Disons que l’on arrive à atteindre la barre des 100 ventes. Ce qui nous donne 1700 euros (170 X 100) de revenu brut. Si vous enlevez tous les frais, il nous reste approximativement la moitié, soit 850 euros.

Pas si mal pour quelques idées qui ont été couchées rapidement sur le papier !

Vous êtes toujours là ?

OUI ! (super)

Mais il y a quand même un problème…

Que va-t-il se passer le mois prochain si vous procédez ainsi ?

Le mois prochain, vous repartez de ZERO et pour maintenir votre niveau de revenu il vous faudra :

  • faire à nouveau 100 ventes,
  • travailler 60 heures par semaine.

En adoptant ce modèle économique, une fois que le produit est vendu, il est vendu. Vous ne générez pas plus de revenus.

En clair, vous avez travaillé tout ce temps pour vendre un produit à un client et ensuite, vous n’avez probablement plus rien à lui vendre.

Quelle est la solution dans ce cas ?

Maintenant, imaginons que nous restions dans la même thématique mais que nous choisissons cette fois-ci un modèle économique différent.

Cette fois nous allons utiliser un site de membres avec un abonnement à terme fixe.

Un quoi !

Si vous suivez ce blog, vous savez déjà probablement que les sites de membres offrent un contenu régulier aux personnes qui ont payé un abonnement. Le contenu est délivré selon une fréquence déterminée à l’avance (mensuellement, la plupart du temps).

Ensuite, pour que les membres restent jusqu’au bout de leur abonnement nous allons donner une date limite à l’abonnement, disons 4 mois. Pour compléter le tableau, l’abonnement sera relativement peu élevé (4,20 euros par semaine), ce qui permettra de garder vos membres encore plus longtemps.

Ce chiffre n’a pas était choisi au hasard, il s’agit de l’abonnement hebdomadaire pratiqué par un des premiers sites avec un abonnement à terme fixe en francophonie : le Club Formation Vidéo.

Le club formation vidéo propose trois à quatre vidéos par semaine. Grâce à elles, vous deviendrez un as dans le domaine de la production vidéo.

Christian Maingret qui est le promoteur de ce site de membres, y propose trois à quatre vidéos par semaine. Grâce à elles, vous deviendrez un as dans le domaine de la production vidéo. J’ai réalisé une interview de Christian il y a quelques temps. Cette interview est normalement réservée uniquement aux membres de la formation MembrActif.

Toutefois, vous aurez accès à une partie de cette interview en lisant l’article jusqu’au bout.

Bref, revenons à nos moutons !

Tout comme Christian, vous devez proposer du contenu de valeur pour attirer puis garder vos membres.

Prêt pour une nouvelle session de maths…

OUI ! (j’en étais sûr)

Disons que cette fois-ci, vous faites uniquement 25 ventes. Comme il s’agit d’abonnements, voici ce qui va se passer :

  • 25 abonnements à 4,20 euros sur une base hebdomadaire, c’est 105 euros chaque semaine dans vos poches
  • ce qui nous donne environ 420 euros dans vos poches chaque mois.

Rappelez-vous, quand les personnes s’inscrivent, elles le font pour 4 mois. Ce qui fait qu’à cette étape votre business tourne quasiment sur pilote automatique.

Sans compter que vous avez 4 fois moins de clients qu’initialement. Ce qui selon toute vraisemblance vous a également demandé moins de temps pour les acquérir.

Et si vous mettiez ce temps à profit !

Disons que vous êtes en mesure de consacrer autant de temps que quand vous vendiez des ebooks. Disons que vous êtes désormais capable d’avoir 100 clients mais cette fois-ci, ils ont un abonnement récurrent.

Voici ce qui va se passer :

  • 100 abonnements à 4,20 euros sur une base hebdomadaire, c’est 420 euros chaque semaine dans vos poches
  • ce qui nous donne environ 1680 euros que l’on va arrondir à 1700 euros dans vos poches chaque mois.

Si vous enlevez tous les frais, il vous reste approximativement la moitié, soit 850 euros.

Ce chiffre vous rappelle quelque chose ?

Je suis sûr que oui.

Par contre, la grande différence par rapport à notre modèle initial, c’est que vous ne partez plus de zéro. En effet, vous avez désormais une base stable de membres et surtout un revenu récurrent qui tombe chaque mois.

Si vous continuez à faire de la promotion, ce dont je ne doute pas une seconde, le nombre de vos membres va continuer à croître. Vos revenus vont suivre la même courbe et vous rapporter chaque mois de plus en plus.

Sachez que tout ce que vous avez à faire, c’est de :

  • vous lancer aujourd’hui (ne remettez jamais à demain ce que vous pouvez faire le jour même)
  • créer votre site de membres à terme fixe, même si vous n’y mettez qu’un produit à l’intérieur pour l’instant
  • commencer à trouver des clients, même si vous n’en ramenez qu’un par jour, à ce rythme, d’ici à 3 mois vous en aurez plus d’une centaine

Et BAAAAAAAM ! Cette fois-ci vous détenez un modèle d’affaires vraiment solide.

N’est-il pas préférable au premier… ?

Bien sûr que oui, maintenant que vous le savez, il ne vous reste plus qu’à mettre en application ce concept.

Car vous pouvez découvrir une bonne information, mais si vous ne passez pas à l’action vous serez toujours au même point dans 2 mois, 6 mois, 1 an voir même plus.

Comme promis plus tôt, voici des morceaux choisis avec plus de 14 minutes qui ont été extrait de l’interview de Christian Maingret qui a plus de 150 membres dans son Club Formation Vidéo.

Pour accéder à l’intégralité de l’interview (1H30 au total), vous pouvez vous inscrire à la formation MembrActif. Vous y découvrirez comment créer un site de membres à terme fixe, comment produire du contenu de qualité et comment garder vos membres actifs pour très longtemps.

Tagged As:

27 Responses to “Arrêtez de vendre des ebooks ! Voici un modèle bien plus rentable…”

  • RealWebDev on 15 décembre 2011

    J’espère qu’avec ce genre de conseil à la con t’es au moins bullshiteur milliardaire maintenant.

    Sinon en attendant de donner des conseils d’édition numérique, essayes de corriger tes propres fautes d’orthographe (ou au moins apprends à utiliser un correcteur orthographique « automatique », puisque visiblement t’es pas le genre à aimer faire des efforts)

    Peace

  • Laurent et Patrick on 15 décembre 2011

    Merci de cette remarque très constructive.

    Laurent a gagné cette année avec l’un de ces sites de membres 30588 euros avec 10h de travail par semaine et pour ma part, un des miens m’a rapporté un C.A de 50.000 euros, un autre 24.000 euros, donc en ce qui concerne votre première remarque, nous ne sommes pas milliardaire mais nous ne faisons que conseiller le modèle que nous utilisons tous les jours et qui fonctionne.

    Non, nous en sommes pas des machines parfaites, oui, nous écrivons des dizaines d’articles par semaine que l’on essaie de corriger soigneusement et mutuellement , mais il arrive par accident que nous mettions un texte en ligne à la place de sa version relue et corrigée.

    Patrick et Laurent

  • Gino on 16 décembre 2011

    Salut les gars,

    Je participe également au concours de Cédric avec ma vente à 6947 euros 😉

    J’aime bien votre article, il est bien ficelé! Je trouve que votre exemple est excellent pour expliquer la différence de temps passée entre l’écriture d’un ebook ou se concentrer à promouvoir des sites membres ou d’en créer un.

    Pour les fautes, rien ne m’a sauté aux yeux. Il est évident que RealWebDev a besoin d’un peu d’amour même s’il doit être milliardaire lui même 🙂

    Les revenus récurrents doivent être agréable, je n’en doute pas un seul instant.

    Bonne chance

    Gino

    • objectifweb on 16 décembre 2011

      Bonsoir Gino,

      Et en plus une fois que le tourne en automatique, on peut se consacrer à un autre 🙂
      Pour les fautes, on en fera certainement encore d’autres, et alors! 🙂
      Merci de ta visite

      Patrick

    • Laurent on 16 décembre 2011

      Salut Gino,

      ah ah, bienvenue dan la course (de voilier lol). J’ai lu également ton article avec attention et il également très instructif.

      Se servir du copywriting pour vendre un bateau en offline, en voila une bonne idée qui n’est pas très répandue.

      De plus la recette du succès est relativement simple. C’est ce que je dis souvent : « pourquoi se compliquer la tâche quand on peut faire simple ». Ensuite, il faut aussi savoir garder le focus sur les taches à accomplir et tu le précises également. Bien souvent, on est tenté d’aller voir tous les objets brillants et on ne donne pas suffisamment de temps à la méthode pour qu’elle fonctionne. C’est l’erreur la plus courante qui nous empêche d’atteindre le succès.

      Merci pour le rappel et c’est également ce que nous enseignons avec Patrick, nous ne pouvons donc être que d’accord avec toi et avec ton approche.

      Si vous voulez vous faire votre propre idée sur la formule de Gino, elle est ici :
      http://vers-la-reussite.com/2011/12/09/faites-une-grosse-vente-de-9500-6947-euros-au-lieu-de-vous-contenter-de-quelques-petites/#more-671

      Laurent

  • Mark Le Net on 16 décembre 2011

    C’est un peu grossier comme approche.
    Je ne dis pas que l’abonnement n’est pas préférable (il l’est évidemment) mais
    1. tu t’obliges à recréer du contenu de qualité en permanence (ou programmé en quantité suffisante) , ce qui n’est pas un mal en soi cela dit 😉 ;
    2. qu’est-ce qui te dit que ta vente d’e-book s’arrête ? C’est que tu ne traites pas de sujets pérennes ou que ton référencement est mauvais.
    3. tu n’as pas constitué de liste de tes clients d’e-books ??
    Et ainsi de suite. Trop facile cette comparaison forcée. Même si le fond est bon, l’argumentation est fausse.
    Bel article de pub pour Christian M .
    Et si tu parlais de l’affiliation, autre bon moyen ? 😉

    Amicalement,
    M.

    P.S : Ah, une question : comment calcules-tu (dans les deux cas) que « tous les frais » soit de l’ordre de 50% (après imposition je suppose) ?

    • Laurent on 16 décembre 2011

      Bonjour,

      effectivement en un article on ne peut pas aborder tous les aspects en détail. Il faut donc choisir un angle d’approche. Par contre, je vois pas du tout en quoi cela est grossier car c’est une études de cas avec des calculs réels et un exemple de business précis.

      Si tu l’interprètes comme de la publicité, libre à toi, mais le but était de démontrer qu’avec un site de membre on s’essoufflait moins qu’avec un produit unique. Heureusement que je n’ai pas pris l’exemple de mon business, on m’aurait accusé de raconter des histoires lol ;).

      Bref, pour répondre à tes points dans l’ordre :

      1 – On n’est pas obligé de créer du contenu en permanence. C’est pour cela que nous préconisons des sites de membres avec un abonnement à terme fixe (une date de fin). Ce qui fait qu’une fois que le contenu est produit, on n’a plus qu’à faire de la promotion et à satisfaire nos membres.

      2 – Je n’ai pas dit que la vente ebook, s’arrêtait, j’ai dit que l’on était obligé de repartir de zéro à chaque mois ce qui n’est pas le cas avec les sites de membres. En effet, on repart chaque début de mois avec une base stable de membres. Même si il y a des désinscriptions, il est plus facile d’avoir 80 voir 90 % de son chiffre d’affaires qui est assuré que de devoir recommencer à 0 %. Ceci même si on est bien référencé, qu’on fait de la pub, etc. Au final on repart de zéro ce qui est quand même moins intéressant que d’avoir un site avec des abonnements récurrents qui tombent chaque mois.

      3 – Très peu de gens se constituent une liste de clients, la segmentation, l’analyse sont les parents pauvres du marketing et pourtant en les utilisant on peut augmenter drastiquement ses ventes.

      4 – Pour moi, l’affiliation n’est pas un modèle économique viable à lui seul. Mais ce n’est que mon point vue car je connais personnellement un entrepreneur que j’ai eu en interview (Cyrille Kriegel pour le citer) qui a fait plus de 300 K€ en 1 an avec l’affiliation. Mais c’est un exemple hors norme. Combien d’autres gagnent zéro ou seulement quelques miettes !

      Par contre avec les sites de membres, je peux te citer des dizaines d’exemples que je connais personnellement. J’ai dressé la liste des entrepreneurs dans ce cas et je réalise leur interviews en ce moment. Je ne suis pas sûr de pouvoir trouver autant de « success story » dans les vendeurs d’ebooks. Il n’y a rien de péjoratifs la dedans, ce sont juste des faits.

      Bref, l’argumentation présente dans cet article est soutenue par des fais précis et un cas réel et concret. Jusqu’à preuve du contraire, et j’attends des preuves solides et concrètes comme celles qui sont avancées ici, la construction d’un business via des sites de membres est bien plus rentable qu’avec la vente d’un ebook.

      C’est pour cela qu’il faut arrêtez de vendre des ebooks et mettre en place dès aujourd’hui un site de membres.

      Laurent

  • Claude on 16 décembre 2011

    Bonjour Laurent et Patrick

    Je trouves votre approche très intéressante et de plus rien n’empêche d’écrire des ebooks 😉

    Je participe aussi à l’évènement (article # 2) et je constate que tous les domaines sont admis sur internet, on y vend même un bateau « Salut Gino ».

    Blague à part, comme vous le savez, il y a une multitude d’approches adaptables à internet et utilisées avec stratégie elles peuvent toutes être à profit.

    Je ne connaissais pas votre blog, je m’y inscris.

    Cordialement
    Claude

    • objectifweb on 16 décembre 2011

      Bonjour Claude,

      C’est certain que dans le site de membres, rien n’empêche de proposer des ebooks, c’est d’ailleurs sur ce modèle que Didier Brockly fonctionne également, pendant un temps en échange d’un abonnement, on recevait chaque mois 4 ebooks avec tous les outils de vente, le tout en droit de label privé. Le tout est de pouvoir suivre et de sortir un ebook sur un sujet à succès tous les mois, pas évident de contenter tout le monde !

      Parfois, on peut faire l’inverse, écrire un ebook, et proposer ensuite une formation complète dans un site de membres, tous les mélanges sont autorisés et bénéfiques 🙂

      Amicalement
      Patrick

  • Eric on 17 décembre 2011

    Excellent façon de mettre en lumière un business model qui a déjà rapporté beaucoup d’argent à de nombreux marketeurs outre Atlantique, mais pas seulement.

    Dans le même genre, l’affiliation à commissions récurrentes prend tout son sens également.

    Et comme le dit parfaitement ObjectifWeb, mélanger les genres peut être particulièrement bénéfique !

  • Pucca on 17 décembre 2011

    bonjour,

    j’ai déjà vu des sites de membres, mais certains n’ont pas duré dans le temps car ils ne drainaient pas assez de prospects (- 10 personnes au bout de 6 mois)… donc, le problème est le même pour tout : il faut quand même un minimum de prospects…
    à 10 €/prospects, il en faut 200 minimum pour avoir environ 1000 € net dans la poche

    • Laurent on 18 décembre 2011

      Bonjour,

      effectivement, le trafic est le nerf de la guerre pour tout le monde. Toutefois avec les sites de membres et la bonne stratégie, je me suis rendu compte en écrivant un nouvel article basée sur une étude de cas qu’avec uniquement 25 visiteurs par jour on peut obtenir 1 client par jour. Ce qui fait qu’au bout bout de 6 mois on peut potentiellement avoir (30X6) 180 clients avec très peu de visiteurs. Par contre, il faut se retrousser les manches et faire sérieusement de la promotion chaque jour pour y parvenir.

      Bien entendu, tous les membres ne resteront pas abonnés, et dans le cas ou 20% se désabonnent, il vaut mieux avoir (180-20%) 150 membres que 10 dans votre exemple, n’est-ce pas !

      C’est comme pour tout business : seuls ceux qui sont persistants et consistants arrivent à tirer leur épingle du jeu. Cela ne se fait donc pas en un jour et au final avec les sites de membres on ne repart pas de zéro au début de chaque mois. Ce qui est un vrai avantage pour construire un business solide et rentable.

      Laurent

  • Richard SIMONET on 22 décembre 2011

    Bonjour,

    Mais comment faire pour voter ?

    Cordialement.

    Richard

  • Richard SIMONET on 23 décembre 2011

    Bonjour à vous deux Patrick et Laurent ou Laurent et Patrick !

    Bingo bien vu !

    C’est promis je vais me lancer et comme cela je pourrai m’acheter beaucoup de flips !

    Et j’espère que je ne ferai pas trop de fooootes d’orthographe quand je créerai mon site de membres.

    Aie ! Il y a vraiment des frustrés sur cette terre !…

    Merci pour l’article.

    Cordialement.
    Richard

  • Gino on 24 décembre 2011

    Bravo pour votre première place pour le concours de Cédric

    Comme vous êtes vraiment dans le dans le domaine de gagner de l’argent sur internet, vous méritiez cette place plus que moi même si je suis bien fier de mon article.

    Ma deuxième place ex aequo me convient très bien et j’ai maintenant 4 articles à écrire sur le sujet pour avoir mes 4 liens supplémentaires

    Félicitations encore

    Gino de Vers la Réussite

  • Norman Desmoulins on 24 décembre 2011

    Bonsoir à tous,

    Ce sujet très intéressant sur le site à abonnements …Mais ou trouvez une formation pour l’élaborer. Merci de m’orienté

    • objectifweb on 25 décembre 2011

      Bonjour Norman,

      C’est un peu délicat de vous répondre, car je ne peux que vous conseiller la formation MembrActif que vous trouverez encore à tarif réduit sur la page http://inscription.membractif.com/
      Avec cette formation, vous ferez le tour de l’installation, la gestion d’un site de membres, la création d’un programme d’affiliation et des tas de conseils pour le trafic et garder vos abonnés actifs.
      Le cours est bourré de bonus et surprises.

      Avant, vous pouvez assister à un des webinaires gratuits afin de poser toutes vos questions, pour vous enregistrer rendez-vous sur la page http://membractif.com/formation-gratuite/

      Amicalement
      Patrick

  • samuel on 27 décembre 2011

    Très bel article,

    j’aime particulièrement le coté calcul temps/dépense en énergie pour tirer une conclusion sur ton modèle.

    et je vois qu’il fonctionne parfaitement

    • objectifweb on 27 décembre 2011

      Bonjour Samuel,

      Tout est basé sur nos propres chiffres et ceux de beaucoup d’autres, un site de membres demande pas mal de travail si on veut offrir une expérience agréable et surprenante aux abonnés, mais une fois mis en route, on perfectionne, on ajoute des bonus et il reste pas mal de temps pour continuer uniquement la promotion ou la construction d’un second site de membres 🙂

      Merci de votre visite
      Amicalement
      Patrick

  • Blandine on 12 janvier 2012

    Bonjour, je trouve cet article super intéressant !

    je me suis inscrite aux minicours, y a-t-il une autre date de prévue pour un autre webinaire?

    merci

    zenie

  • vendre ses eBooks on 29 janvier 2012

    Je suis bien conscient que ce billet fait la promotion de votre modèle mais j’ai l’impression que le problème est le même entre le business model traditionnel et celui d’abonnement, il faut continuer à générer du contenu dans les 2 cas, et vous dîtes que, dans le modèle traditionnel chaque mois il faut renouveler ses efforts, alors que dans un sens, le référencement naturel assure une pérennité, et il se renforce avec le temps et le travail qu’on y met, dans ma conception, la clientèle arrivent au bout d’un moment « toute seule » grâce au positionnement. Bon bravo pour l’innovation tout de même.

    • objectifweb on 29 janvier 2012

      Bonjour Guillaume,

      Ce que je voulais dire c’est qu’une fois que vous avez vendu un ebook, le travail est fait et vous avez été payé une fois, il faudra refaire un ebook aussi intéressant pour le vendre de nouveau aux mêmes clients. un site de membre, le client paie chaque mois mais c’est très vrai qu’il faut constamment apporter du nouveau ou bien partir sur un abonnement à périodes fixes.

      Prenons un exemple qui se prête parfaitement car il y a des exemples qui ne fonctionnent pas. Si votre thématique est le bébé … Une formation de 9 mois qui explique aux mamans ce qu’elle vont vivre durant la grossesse, et on donnera des tas d’informations pour que cela se passe bien. Si on fait un ebook sur le sujet, on pourra le vendre une fois … si on fait un site de membres, on peut ajouter bien entendu un pdf mais aussi des fichiers audios, des vidéos, des interviews, organiser des webinaires. Si on apporte beaucoup de contenu différents, le cours complet pourra être vendu plus cher car le client percevra l’offre plus complète qu’un eBook seul, et il paiera volontiers un abonnement de 12 moins pour cela.

      Ensuite, on peut lui proposer une formation « Bébé de 1 an à 2 ans ».

      Le travail est plus important au début pour remplir le site de membres mais une fois que c’est fait, il pourra être vendu plusieurs fois. Je pense donc qu’un site de membres peut rapporter plus d’argent que la vente d’un ebook mais avec un travail plus important à la création.

      merci de votre visite
      Patrick

  • Thierry C&M on 28 juin 2012

    Bonjour Patrick,

    Vous dites : « Prenons un exemple qui se prête parfaitement car il y a des exemples qui ne fonctionnent pas. Si votre thématique est le bébé … Une formation de 9 mois qui explique aux mamans ce qu’elle vont vivre durant la grossesse, et on donnera des tas d’informations pour que cela se passe bien. Si on fait un ebook sur le sujet, on pourra le vendre une fois…

    Je ne suis pas (humblement) d’accord.

    Effectivement on ne va pouvoir le vendre qu’une seule fois à une future maman.
    Mais des futures mamans, il y en a de nouvelles tous les jours !
    Ensuite, à cette future maman qui en est devenue une maintenant, on va pouvoir lui vendre un autre ebook sur « le bébé de la naissance à 1 an » etc.

    Attention, je ne dis pas que le concept d’un site de membre n’est pas intéressant.
    De là à dire que c’est plus intéressant financièrement que des ebook, je ne suis pas convaincu. Du moins dans la durée justement.

    Prenons les 2 exemples comme étant un même contenu qui soit intemporel.

    Dans le cas d’un ebook, on le crée et on le met en vente. Une fois fait, on peut en refaire un autre et ainsi de suite.
    L’inconvénient est qu’effectivement, avec un seul produit, il n’est pas facile de gagner sa vie
    L’avantage, c’est que l’on peut avoir un rythme de production choisi.
    En étant productif, nos revenus vont s’accroitre progressivement et peut-être même pourrons nous en tirer un revenu passif pour de nombreuses années.

    Dans le cas d’un site de membres, cet ebook va devenir un article, une vidéo ou autre.
    Une fois fait, on DOIT en refaire un autre et même beaucoup d’autres parce que des personnes ont payé pour ça.
    Alors l’avantage financier est qu’effectivement on gagne de l’argent plus rapidement.
    L’inconvénient est que l’on doit produire de façon imposée. Difficile alors de concilier qualité et rendement dans la durée.

    Si le contenu déçoit le client, dans le cas d’un ebook on ne risque pas grand-chose côté notoriété puisque l’on peut avoir un nom d’auteur différent pour chaque ouvrage.
    Dans le cas d’un site, si on déçoit le client sur un ou plusieurs contenus, c’est tout le site qui en prend un coup côté image.

    Pour être concret, je suis actuellement la formation de Jean Rivière (webmarketing school) qui avait apparemment bien su utiliser le concept de site de membres.
    J’ai visionné les 8 premières vidéos sur les 21 dispos et il y en a déjà 2 qui m’ont laissées « BOF »…
    Si en son temps j’avais adhéré à son site de membres, je me serais désabonné dès cette 2ème.
    En fait, on voit bien qu’il a produit du contenu pour tenir son engagement qui était de mettre en ligne une vidéo de 1h par semaine.

    Ma conclusion serait de dire qu’un site de membres n’a une raison d’être que si et seulement si le contenu est de qualité du début à la fin.
    Pour cela, la seule solution est de produire TOUT ce contenu avant la mise en place du site.

    On pourrait alors reprendre tous les ebook publiés, faire un site de membres où ils seront traités sous un autre angle, expliqués, détaillés, commentés par les membres, développés, revus, actualisés et avec la création de sujets connexes…

    • objectifweb on 28 juin 2012

      Bonjour Thierry,

      C’est tant mieux que tout le monde n’est pas d’accord, ce que je dis n’est pas la bible et si tout le monde était d’accord, on s’ennuierait 🙂

      On a constaté, quelque soit la qualité, que l’abonné remet en question son abonnement après 4 mois, sauf si il a payé en une fois pour l’année, mais c’est une moyenne.
      Elle augmente légèrement si le cours est très bien fait…

      Il faut aussi éviter les sites de membres illimités dans le temps qui t’oblige à travailler sur du contenu en permanence, mais plutôt des abonnements à périodes fixées.

      Pour reprendre l’exemple de ‘bébé’, c’est exactement ce que je disais, on vend le premier abonnement sur un an (0-9 mois) et ensuite chaque année de la vie du bébé et de la maman. Bien entendu, il y aura toujours des nouvelles mamans et c’est pour cela que ce thème est un bon exemple.

      Dans ce cas précis, le site de membres fera le même travail qu’un ebook à une différence quand même … la maman lira l’ebook probablement d’une traite et y retournera de temps en temps.

      Avec le site de membres, on reste en contact avec la maman chaque semaine, on est à l’écoute de ses questions (il est probable qu’on reçoive plus de questions chaque semaine après un message d’information qu’avec l’ebook), on peut glisser de temps en temps un produit personnel ou en affiliation, un sondage dans les messages vu que le message sera lu par la maman avec grande joie (le message est attendu), avec l’ebook, en principe on aura donné les informations en une fois et il sera plus difficile d’envoyer de nouveaux messages informatifs pour y glisser une promotion de temps en temps.

      Il est clair que le choix entre un ebook et un site de membres est à voir au cas par cas mais une chose dont je suis persuadé, un site de membres laisse un trace dans la mémoire de nos membres plus importante qu’un ebook vite oublié.

      Pour prendre les exemples des ebooks, il y en a qui ont fait fortune de la façon suivante, écriture d’un petit ebook à forte valeur dans le contenu et vendu à un prix démocratique, idéalement deux par mois.
      Après 3 à six mois, on a collecté plein d’informations par les questions, des nouvelles thématiques souhaitées par les lecteurs, les forums, les emails pour améliorer les premiers produits et ils sont vendus en pack de 6 (3 mois) ou de 12 (6 mois). En fin d’année, on se retrouve avec 24 ebooks qui sont vendus également en pack avec un prix plus intéressants (pour nous mais aussi pour le lecteur).

      De temps en temps, un produit devient une vidéo, un webinaire et comme tu le soulignes, on se retrouve avec une grosse bibliothèque avec des revenus grandissants. D’ailleurs ils peuvent être distribué sous forme de site de membres 🙂

      J’ai aussi suivi toutes les formations de Jean, sauf la dernière car comme toi, de temps en temps c’est bof mais surtout que maintenant, on ne sait plus le joindre. Son email ne répond plus, son formulaire nous fait tourner en rond, en tous cas, je n’ai plus réussi à le joindre, c’est comme dire à tes clients « ne me parlez pas… dehors », mais j’ai quand même apprit pas mal de choses dans ses premières formations, ce n’est pas un suiveur avec les mêmes informations que tout le monde, mais un innovateur dans certains secteurs, (pas tous).

      Selon ton niveau, certaines vidéos seront ‘wow’, d’autres ‘bof’ mais pour une autre personne ce sera l’inverse, difficile de faire des ‘wow’ pour tout le monde actuellement 🙂

      « En fait, on voit bien qu’il a produit du contenu pour tenir son engagement qui était de mettre en ligne une vidéo de 1h par semaine. »

      Il se sert surtout de vidéos qu’il a fait pour d’autres formations, il a créé une fois les vidéos (comme un ebook) et maintenant il en fait des ‘packs’ selon une thématique et vendues plus chères.

      Pour ta conclusion, je pense quand même qu’un ebook avec un excellent chapitre et les autres moins bons, laissera quand même du coup un arrière goût tout autant qu’un site de membres. Pour résumer je dirais qu’un site de membres permet de ne pas se laisser oublier, de placer plus souvent un message de promotion ou un sondage et de récolter plus de questions, c’est un peu plus interactif qu’un ebook, du moins c’est ce que je pense. Comme tu dis, il faut un contenu riche et irréprochable, mais dans les 2 cas, ebook ou site de membres.

      Merci de ta visite et de ton commentaire très intéressant.

      Amicalement
      Patrick

  • serge_35 on 25 septembre 2012

    Vous oubliez que pour tout ce qui est du commerce des articles numériques style ebooks, videos, musique sur le web, ….. la principale problématique est et restera le piratage. Je vous souhaite bon courage pour gagner de l’argent avec l’ebook ou avec votre principe d’abonnement (ou autre idée). Si un bon support de qualité, voire de très bonne qualité (et donc potentiellement rémunérateur) est produit numériquement, vous aurez malheureusement 1 acheteur contre 15 individus qui se l’auront procuré par simple piratage. Contre cela, vous ne pourrez RIEN faire. Les supports papier de bonne qualité ont encore une longue vie devant eux car même si il existe le copie_right, il faudrait soi-même une imprimerie afin de copier à l’identique un livre d’art.

    SVP, ne faites donc pas miroiter vos lecteurs.

    • objectifweb on 25 septembre 2012

      Bonjour Serge,

      Chacun pense ce qu’il veut, pour avoir plusieurs sites de membres et des clients qui en ont un ou plusieurs, je peux juste vous confirmer que pour un ‘client’, la valeur perçue pour l’achat d’un ebook et pour avoir un cours en format site de membres agrémenté de vidéos, de rapports et de contenu en email, il n’y a pas photo.

      Pour celui qui met la formation en ligne, c’est aussi plus valorisant de vendre tout un tas d’informations sous différents formats, que de vendre un ebook.

      Le piratage est vieux comme le monde et personne ne pourra le combattre et à votre avis quel est la société qui a été la plus piratée ??
      Microsoft et vous les voyez en faillite ?

      Cela dit autant les ebooks que les livres en papier ont toujours actuellement une longue vie de prévue…

      Amicalement
      Patrick

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

CommentLuv badge